Conférence du 28 mars à la Société Archéologique de Bordeaux

 

 

 

SYNOPSIS  DE LA CONFERENCE

En dehors de quelques œuvres magistrales, l’œuvre de Hugo Van der Goes (1435/1482), nous  est aussi parvenue au travers un cortège de copies de tableaux aujourd’hui disparus, traduisant ainsi la fascination que cet artiste, tourmenté et génial, a exercé,  toutes époques et frontières confondues.

Si on s’en réfère  au nombre de copies, «  La Déposition   du Christ », œuvre aujourd’hui disparue, a connu un vif succès. Ainsi, dernièrement, nous avons restauré l’une d’entre – elles : elle est actuellement conservée dans une église d’Aquitaine (Eglise St Barthélémy de Eglise-Neuve-de-Vergt mais semble avoir été exécutée par un peintre Italien : nous verrons au travers l’étude des matériaux mis en œuvre, les éléments qui nous ont permis de le penser.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Publié le 23 février 2012, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :